À l’aube d’une nouvelle ère : « VVALPURGIS », concert solo de NECRONOMIDOL

Les NECRONOMIDOL ont fait monter la température au Tokyo Kinema Club le 30 Avril 2019 pour leur concert solo « VVALPURGIS », sur leur plus grande scène depuis la transformation dramatique du groupe il y a quelques mois.

Coïncidant avec la fin de l’ère Heisei japonaise et le début de la nuit de Walpurgis scandinave, l’air semblait favorable tant il pleuvait des cordes pendant les heures qui précédaient la lever du rideau. Alors que les fans descendaient l’escalier en spirale et posaient pied sur le parquet usé qui menait à la scène, les épisodes de « BEYOND THE RED » de NECRONOMIDOL étaient diffusés sur l’écran au fond de la pièce.

Des lumières rouge sang se sont déversées sur la scène tandis que les NECRONOMIDOL ouvrent les vannes avec « END OF DAYS ». En accélérant le pas avec « phantasmagoria cosmos », les membres fendent l’air et se faufilent à travers la brume dispersée un peu partout.

Les NECRONOMIDOL font monter encore la chaleur en déchaînant « Dirge of Baldr » et « Les Ténèbres Sans Visage » l’une après l’autre, les voix des fans montant en décibels alors que que les membres accourent à travers l’immense scène. Après avoir accueilli l’audience et s’être présentées, les membres reçoivent de fortes acclamations et applaudissements avant de révéler le dernier épisode en date de la saga « BEYOND THE RED ».

Suite à la conclusion de l’histoire – ou du moins pour l’instant, les NECRONOMIDOL sont retournées sur scène leurs visages recouverts d’une capuche, en portant des lanternes et s’approchant d’une mezzanine, sur laquelle une statue géante est dévoilée. Tandis que la pénombre s’estompe, elle révèle les membres en tenues d’un noir immaculé imaginées par Michelle. À l’instar de leur apparence sombre, la performance plonge dans les ténèbres avec l’aide des plaintes angoissantes de « psychopomp » pendant que les voix de Rei Imaizumi et de Risaki Kakisaki se diffusent dans l’air de la nuit. En réveillant les esprits avec « HEXENNACHT », les NECRONOMIDOL claquent la porte sur les restes persistants de l’hiver en continuant avec « AZATHOTH » et « Midnight Dominator ». Elles passent en force à travers les chaotiques « SARNATH » et « SALEM », les membres s’octroyant une pause pour laisser le public respirer et admirer les nouvelles tenues, pour se plonger dans le groove infatigable de « WITCHING HOUR ».

Avec la fougue et la puissance d’une armée d’envahisseurs, les membres entament l’incontournable « KADATH », lors de laquelle les fans se comptent comme alliés prodiguant leur voix en guise d’assistance, et en s’asseyant à même le sol pour naviguer sur un bateau viking imaginaire ! Des vagues de synthétiseurs ondulent sur « STARRY WISDOM » et avec elles, les fans se portent les uns et les autres vers la scène alors que la marée continue à monter. Toutes les tensions accumulées pendant la soirée font trembler la salle dès le riff d’ouverture de « SKULLS IN THE STARS » et le sol tressaillit sous le poids des centaines de pieds dansants et de corps en plein moshpit.

Le rappel commence à peine les membres de NECRONOMIDOL eurent-elles quitté la scène, la foule une nouvelle fois en plein émoi alors que les vents de l’hiver de « ITHAQUA » balayent le Tokyo Kinema Club. Elle amène cette longue nuit à sa fin dans une bataille sanguinaire, le chant tonitruant de Risaki Kazikai tel un étendard pour les fans qui chantent avec elle, leurs voix faisant écho vers l’éternité. En remerciant leur audience, les NECRONOMIDIOL annoncent la sortie d’un nouveau mini-album « scions of the blasted heath » en Juin, ainsi que des détails sur les festivités concernant le 5ème anniversaire du groupe.
En plus de leur emploi du temps chargé au Japon, les NECRONOMIDOL vont retourner en Europe en Juillet pour leur tournée « EUROPEAN INQUISITION 2019 » ! Que ce soit le début de la fin ou la fin du début, l’incarnation actuelle de NECROMONIDOL est un éclatant et crépitant feu de camp dans l’obscurité.

Setlist

01. END OF DAYS
02. phantasmagoria cosmos
03. Dirge of Baldr
04. Les Ténèbres Sans Visage
05. psychopomp
06. HEXENNACHT
07. AZATHOTH
08. Midnight Dominator
09. SARNATH
10. SALEM
11. WITCHING HOUR
12. KADATH
13. STARRY WISDOM
14. SKULLS IN THE STARS
ENCORE
EN01. ITHAQUA

NECRONOMIDOL – Site officiel NECRONOMIDOL – Twitter NECRONOMIDOL – Instagram NECRONOMIDOL – Youtube NECRONOMIDOL – Facebook

Photos par Nathan Gey
Article par Kai, traduction par Brice

Galerie complète

shares