Apothéose Entre Rires et Larmes : Dernier Concert de Chubbiness

Fin de parcours pour le groupe le plus joyeux du Japon : Chubbiness a vu ses membres officiellement quitter le groupe main dans la main le 9 Mars dernier au Kanda Myojin Hall. C’est dans une double-performance à l’image de ses idols que les chemins des membres de Chubbiness se sont finalement séparés après 5 ans et 4 mois de rires et de larmes.

Deux spectacles, deux ambiances !

La première performance donne un ton plutôt festif à la journée. amimaruchan et ses talents de danseuse-humoriste ouvre le bal avec un florilège de ses meilleures performances sur l’application TikTok, pour la dernière fois. Les membres de Chubbiness arrivent ensuite sur scène depuis le fond de la salle en file indienne, vêtues de robes de nouvelles diplômées et de leurs chapeaux mortiers. S’enchaînent « Motto HOTTO! ga motto! », « Purun♫tto Heart♡ » et la légendaire « Odoru Ah!Hooo », alors que le public se déchaîne d’ores et déjà à l’aube de cette apothéose.
Les danseuses du groupe, Kawai Akina, Horikawa Ami et Yaegashi Kotomi, proposent alors une de ces interludes dont elles ont le secret, juste avant de commencer les performances de leurs toutes dernières chansons en petits groupes. D’abord le très cool et rock « Crazy about me », puis la ballade sentimentale « CO; » entament cette partie du concert, avant de faire une pause pour un tirage au sort de cadeaux avec le public. Le duo de rap le plus entraînant « STORY YOU MAKE » se conclue ensuite sur un chaste baiser entre Prince Marino et Princesse Rika.
Le concert se termine sur une note tout aussi festive que son début, et c’est notamment après un challenge de saut à la corde à sept membres que « DRY YOUR TOWEL ~kawakase taoru~ » ponctue la majeure partie de cette première représentation. Mais les appels au bis ne se font pas attendre, et Chubbiness revient volontiers pour trois nouvelles chansons des plus entraînantes : « Koi no Emotion », « Paricchu♡Puricchu », et, une fois quelques mots pleins d’émotions prononcés par les membres à l’adresse de leurs fans, un second « Odoru Ah!Hooo ».

Lors de l’ultime vente de goodies et photos organisée entre les deux performances, les fans avaient soigneusement préparé diplômes et bouquets de fleurs pour chacune des membres du groupe. C’est dans un torrent de larmes et d’émotions que cette petite remise de diplômes prépare la dernière performance de Chubbiness.

C’est dans une ambiance complètement différente que le second spectacle commence, sur la douce voix de Nakazaki Erina et son premier solo sur « Kimi ni ». L’émotion est palpable dans tout le public et sur scène, alors que la plupart des membres retiennent leurs larmes.
Chubbiness enchaîne alors pas moins de neuf chansons sans s’arrêter, si ce n’est pour l’interlude de danse contemporaine de Yaegashi Kotomi sur « Nostalgia », l’une des pistes instrumentales originales composées par Nakazaki Erina pour l’une des pièces de théâtre du groupe.

Une fois leurs deux premiers single digitaux, « Manmadeiya! » et « Motto HOTTO ga motto! », terminés, Chubbiness s’alignent sur scène pour informer les fans sur leurs projets à venir, non sans larmes et sanglots, notamment de la part de Kawai Akina et Ikeyama Chiaki, d’ordinaire des plus joyeuses et détachées.
Nous apprenons ainsi que Horikawa Ami, Kawai Akina, Morimoto Eri et Takao Sonoko quitteront le monde du show-business pour emprunter un chemin différent loin des projecteurs. Kawai Akina précise vouloir continuer à travailler dans l’industrie, mais depuis les coulisses plutôt que sur scène. Takao Sonoko, sans surprise, poursuivra dans l’écriture de scénario, ayant pour objectif de raconter de nouvelles histoires sous un format différent, que ce soit pour des pièces de théâtre, comédies musicales ou même pour des films.
Nakazaki Erina, Yaegashi Kotomi, Ikeyama Chiaki, Saihara Marino et Shima Rika poursuivent donc leurs carrières en tant que talents avex. Erina rêve de devenir actrice, tout comme Chiaki qui ajoute également le mannequinat à sa liste d’objectifs, et comme Rika, qui vise plus spécifiquement le titre de doubleuse (seiyuu). Yaegashi Kotomi poursuit ses activités d’actrice et comédienne pour la télévision et les comédies musicales, et, enfin, Saihara Marino souhaite continuer à soutenir et promouvoir les sub-cultures grâce à sa notoriété grandissante en tant que talent.

Cette ultime performance se termine sur une rare performance de « Yume, Ekakubasho », la leader Shima Rika ne manquant pas de mentionner également Asakawa Misaki, ancienne membre ayant quitté le groupe deux ans plus tôt, et présente dans l’ombre du public ce jour-là.

Alors que le premier rappel est lancé, les membres du groupe reviennent joyeusement sur scène, et c’est l’heure pour fans et idols de sécher ses larmes : un message de leur producteur Kosaka Daimaou annonce l’arrivée d’un invité, et pas des moindres. Le légendaire Pikotaro débarque alors sur scène, surprenant Chubbiness si bien que Morimoto Eri et Kawai Akina se mettent immédiatement à pleurer !
Pikotaro nous offre alors une version exclusive du mondialement connu « PPAP », concluant la chanson par un « Chubbiness Forever » qui ne manque pas de déclencher un tonnerre d’applaudissement parmi les rires. Cet invité de marque rejoint Chubbiness pour une version survoltée de « DRY YOUR TOWEL ~kawakase taoru~ », avant un dernier « Odoru Ah!Hooo » qui conclut ce rappel.

Mais les fans n’en n’ont pas terminé de si tôt ! Un double rappel commence, et les membres terminent leur carrière en tant que Chubbiness en apothéose, sur une version folle et décalée de « Manmadeiya! ». Les membres demandent même à Ikeyama Chiaki et Takao Sonoko, connues pour leurs notions du rythme plutôt alternatives, de prendre la place de Kawai Akina, Horikawa Ami et Yaegashi Kotomi pour leur trio de danse… déclenchant l’hilarité générale du public et des idols sur scène.

Chubbiness met un point final à leurs activités en tant qu’idol d’une manière assez surprenante. Si les fans étaient persuadés que des litres de larmes seraient versés, c’est plutôt le contraire qui a pu être observé ! C’est une conclusion pertinente pour le groupe le plus joyeux du Japon, qui n’a certainement pas manqué à sa mission pour les cinq dernières années et a su répandre bonheur et sourires sur les visages de tous ceux qui ont pu croiser leur chemin.
Nous souhaitons aux membres de Chubbiness succès et bonheur pour leurs futures activités !

Setlist

Représentation de l’après-midi

OA. amimaruchan
01. Motto, HOTTO! ga motto
02. Purun♫tto Heart♡
03. Odoru Ah!Hooo
Dance Break : Kawai Akina, Horikawa Ami, Yaegashi Kotomi —
04. Crazy about me (Ikeyama Chiaki, Morimoto Eri, Yaegashi Kotomi, Kawai Akina, Horikawa Ami)
05. CO; (Nakazaki Erina, Takao Sonoko)
MC, Loterie et tirage au sort
06. STORY YOU MAKE (Shima Rika, Saihara Marino)
Dance Break : Kawai Akina —
07. Ittareiya!
08. Gomen ne… Watashi, kekkou moterunda wa.
09. Alleluia Wonderland
10. Nijiro Flavor
11. Manmadeiya!
12. DRY YOUR TOWEL ~Kawakase Taoru~
ENCORE
EN01. Koi no Emotion
EN02. Paricchu♡Puricchu
EN03. Odoru Ah!Hooo

Représentation du soir

01. Kimi ni
02. Alleluia Wonderland
03. Paricchu♡Puricchu
04. Let’s BANG!
05. Koi no Emotion
Dance Break : Yaegashi Kotomi —
06. Jongara Bushidou
07. Ittareiya!
08. Manmadeiya!
09. Motto, HOTTO! ga motto
MC : Projets futurs des membres —
10. Yume, Ekakubasho
ENCORE
EN01. Purun♫tto Heart♡
VTR : Message de Kosaka Daimaou —
EN02. PPAP (Chubbiness Version) (Pikotaro)
EN03. DRY YOUR TOWEL ~Kawakase Taoru~ (avec Pikotaro)
EN04. Odoru Ah!Hooo
DOUBLE ENCORE
WEN01. Manmadeiya!

Chubbiness – Site Officiel Chubbiness – Twitter Officiel Chubbiness International Fanpage

Photos par Nathan Gey
Article et traduction par Melody

Galerie Photos

shares